Comptoir des Epices | Le Blog du Comptoir
1868
paged,page-template,page-template-blog-large-image-whole-post,page-template-blog-large-image-whole-post-php,page,page-id-1868,page-child,parent-pageid-1815,paged-12,page-paged-12,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive
 

Le Blog du Comptoir


Valises bouclées ! …
On embarque pour le berceau des épices : bienvenue en Inde !
Au programme: Recettes, rencontres et visites – suivez le guide…



Source

Croquant, craquant … le biscuit géant pour petits et grands, à partager!

La recette de Spéculoos à « casser »

Les Ingrédients :
Pâte :
– 250 grammes de farine fermentante.
– 150 grammes de beurre
– 150 grammes de sucre brun (cassonade)
– 20 grammes du Mélange Spéculoos (4 cuillères à soupe)
– Une pincée de sel
– 45 millilitres de lait (4 cuillères à soupe)
Garniture :
– Lait pour « glacer le biscuit »
– Une poignée d’amandes coupées en deux

La Recette :
Mettre tous les ingrédients dans un bol : la farine, le sucre, les épices, le sel, le lait et le beurre. Mélanger la pâte à la main. Une fois bien homogène, la laisser reposer pendant au moins 30 minutes dans le réfrigérateur.
Préchauffer le four à 180 ° C
Apres 30 minutes au frigo, la pâte est durcie et on peut la rouler directement sur du papier sulfurisé. Étaler la pâte dans un rectangle d’environ 1 cm d’épaisseur.
Badigeonner la pâte avec du lait. Piquer les amandes en rang, de sorte qu’après la cuisson, on puisse facilement “casser” le biscuit et que chaque morceau contienne une amande.
Faire cuire le tout au four environ 30 minutes jusqu’à ce que le biscuit géant soit doré.
Laissez le gâteau de spéculoos légèrement refroidir et couper en morceaux pour le partager !



Source


Secret d’épicier : Aujourd’hui le Curcuma confit …
Après deux ans dans la terre des Hauts-Plateaux pour se gorger de curcumine, il lui faut encore deux mois pour confire doucement dans le miel et les épices. Découvrez la recette de Tam.



Source

Pour fuir la grisaille et la pluie, montez dans le « Pondichéry Express » … Départ dans 10 minutes ! …
Au menu : la recette de Pondichery, un curry de pois chiches aux épices entières.

Ingrédients (4 personnes) :

Un oignon émincé,
3 tomates,
une boite de pois chiches,
200 ml de lait de coco,
une cuillère à soupe de curry de Pondicherry
Riz pour accompagner.

La recette :

Rissoler un oignon, ajouter 3 belles tomates coupées en morceaux, verser une boite de pois chiches, du lait de coco, assaisonner d’une bonne dose de curry de Pondicherry et d’un peu de sel avant de laisser mijoter doucement. Pendant ce temps, faites cuire du riz .
Dans les assiettes, servez une dose de riz nature et versez dessus le curry de pois chiches.

À table ! …

Pondichery (ou Puducherry ) est une ville du Sud-Est de l’Inde. On vous invite, après avoir flâné dans le marché de Goubert Market, à déguster ce plat emblématique végétarien.



Source

Une fleur de saison … le safran !

Anne propose à nos stagiaires de découvrir les fleurs de « Crocus sativus », cueillies ce matin.
Chaque fleur, couleur lilas, s’épanouit en octobre ou novembre et permet de récolter trois minuscules filaments rouges.
Notre passionnée de botanique explique que les fleurs de safran pourraient être confondues avec le colchique d’automne. Celui-ci, également violet, est une plante toxique … Heureusement, les deux fleurs n’ont pas le même nombre d’étamines, ni le même parfum.
Le mot « safran » vient probablement du mot arabe « aṣfar » signifiant « jaune », en référence à la couleur or qui caractérise l’épice au moment de son utilisation.



Source

En direct du Japon : notre carte postale de Wakayama …

Nous recevons à l’instant la récolte 2017 de poivre Sanshô.
Les baies ont été cueillies, triées et expédiées par Mr. Nagaoka, cultivateur et artisan comme nous.

Mais le Sanshô, c’est quoi ?
C’est un « faux poivre » qui dégage un subtil parfum d’agrume. Il provoque en bouche une sensation pétillante et permet de découvrir la 5ième saveur (l’Umami).

Le Sanshô en cuisine :
On l’utilise pour sa note citronnée, dans toutes les marinades (entier ou juste concassé), sur les poissons au four ou en papillotes.
Délicieux dans les plats mijotés de crustacés : crevettes, gambas, homards …
Condiment exceptionnel, concassé sur un tartare de poisson, un carpaccio de bœuf (de Kobé ou de chez nous).
Côté sauce, une mayonnaise agrémentée de Sanshô étonnera aussi vos salades.
Touche sucrée : il trouvera une place dans les desserts, gâteaux, tartes et sublimera le chocolat.

Secret d’épicier:
Dans notre atelier, c’est aussi un des ingrédients du Shichimi-togarashi, ce mélange délicieux de 7 épices du Japon.



Source