Comptoir des Epices | Le Blog du Comptoir
1868
paged,page-template,page-template-blog-large-image-whole-post,page-template-blog-large-image-whole-post-php,page,page-id-1868,page-child,parent-pageid-1815,paged-8,page-paged-8,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-12.0.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.1,vc_responsive
 

Le Blog du Comptoir


Dans la région du Shekhawati, autour des marchés, la street Food épicée est incontournable !
Voici les « Aloo Pakora », de délicieux beignets de pommes de terre.
Une recette simple à tester absolument !

Ingrédients (pour environ 20 beignets)

200 g de farine de pois chiches.
3 belles pommes de terre.
1 gros oignon (émincé finement)
1 éclat d’ail (émincé finement)
1 petit poivron vert en très petits morceaux.
1 peu de coriandre (feuilles)
1 c. à café de cumin (graines)
1 c. à café de garam massala
1/2 cc de sel marin
Une pincée de piment moulu
huile de friture
Citron pour servir

Préparation

Cuire les pommes de terre et les réduire en purée.
Ajouter la farine de pois avec toutes les épices, oignons et poivron.
Ajouter de l’eau chaude (25 cl environ) petit à petit en mélangeant afin d’obtenir une pâte bien homogène.
Chauffer la friture et plonger de petites quantités de pâte en remuant jusqu’à ce que les beignets soient dorés.
Égoutter et servir avec du jus de citron…



Source

Étonnante histoire d’un piment indien… en provenance du Brésil !

S’il est aujourd’hui incontournable de la cuisine indienne, le piment est pourtant originaire d’Amérique du Sud.
Importé vers 1530 par les navigateurs portugais sur la côte ouest du continent indien, le succès de cette épice fut immédiat !
Plus facile à cultiver que le poivre, il fut planté partout sous le nom de « Gowai Mirchi » qui se traduit par « Poivre de Goa », désignant la première ville où il fut introduit en Inde.
Dépassant le Brésil, l’Inde est aujourd’hui le plus gros producteur de cette épice qui enflamme plus d’un plat …



Source


En Inde, comme partout, pas de cuisine possible sans un grain de sel…
Aujourd’hui, nous vous présentons le travail de récolte au lac salé de Sambhar. Les travailleurs de cet immense lac éphémère nous ont expliqué que ce sel fût créé par la déesse Shakambari (une forme de Dourga, femme de Shiva). Chaque année après les pluies, le lac apparaît, puis s’évapore laissant le sel en offrande…



Source


Valises bouclées ! …
On embarque pour le berceau des épices : bienvenue en Inde !
Au programme: Recettes, rencontres et visites – suivez le guide…



Source

Croquant, craquant … le biscuit géant pour petits et grands, à partager!

La recette de Spéculoos à « casser »

Les Ingrédients :
Pâte :
– 250 grammes de farine fermentante.
– 150 grammes de beurre
– 150 grammes de sucre brun (cassonade)
– 20 grammes du Mélange Spéculoos (4 cuillères à soupe)
– Une pincée de sel
– 45 millilitres de lait (4 cuillères à soupe)
Garniture :
– Lait pour « glacer le biscuit »
– Une poignée d’amandes coupées en deux

La Recette :
Mettre tous les ingrédients dans un bol : la farine, le sucre, les épices, le sel, le lait et le beurre. Mélanger la pâte à la main. Une fois bien homogène, la laisser reposer pendant au moins 30 minutes dans le réfrigérateur.
Préchauffer le four à 180 ° C
Apres 30 minutes au frigo, la pâte est durcie et on peut la rouler directement sur du papier sulfurisé. Étaler la pâte dans un rectangle d’environ 1 cm d’épaisseur.
Badigeonner la pâte avec du lait. Piquer les amandes en rang, de sorte qu’après la cuisson, on puisse facilement “casser” le biscuit et que chaque morceau contienne une amande.
Faire cuire le tout au four environ 30 minutes jusqu’à ce que le biscuit géant soit doré.
Laissez le gâteau de spéculoos légèrement refroidir et couper en morceaux pour le partager !



Source


Secret d’épicier : Aujourd’hui le Curcuma confit …
Après deux ans dans la terre des Hauts-Plateaux pour se gorger de curcumine, il lui faut encore deux mois pour confire doucement dans le miel et les épices. Découvrez la recette de Tam.



Source